La Mode défile au fil des années et des saisons. Les tendances passent et reviennent mais les classiques restent. Parmi ces ‘classiques’, le tailleur s’impose comme un incontournable, un essentiel. Le tailleur pièce majeur du dressing mais également vêtement charnière de toute collection couture. Au-delà de cette tenue vestimentaire, l’histoire du tailleur montre qu’il y a bien plus qu’un simple vêtement derrière ces morceaux de tissu.

Le tailleur est un vêtement à message, un symbole ambigu d’une certaine liberté féminine. Cette pièce est emprunté au vestiaire masculin à une époque ou la femme s’est libérée d’un certain statut social, c’est dire l’importance du tailleur dans la mode.

Dans les années 20, le tailleur est le vêtement du siècle. Après la guerre, il est symbole de modernité et de tolérance. Jusqu’àlors assez peu considéré par la Couture, le tailleur devient vers 1900 le leitmotiv des jeunes créateurs comme Paquin et Poiret qui cherchent de nouveaux contours à la couture. Dès 1910, le tailleur sport est source d’inspiration pour la couture et pour les ensembles de ville. Le tailleur profite des grandes mutations du XXeme siecle. Dès lors Chanel, Patou et Lanvin font du tailleur le symbole de l’élégance. La jupe et la veste souple sont les références d’une nouvelle génération. A partir de là le tailleur est considéré comme un classique. Il s’impose dans le monde de la couture qui le rejetait autrefois. De 1930 à 1950 chez Lelong et Dior le tailleur est le sommet du gout et du style de la Parisienne.

A partir de là et suivant les aléas de l’histoire il sera parfois le symbole positif ou négatif de la féminité, de l’élégance, de la sobriété. La Haute-Couture travaille le tailleur avec simplicité contrairement à leurs habitudes en s’inspirant des tailleurs pour homme. Chaque couturier cherchant par des détails à marquer de son empreinte l’histoire du tailleur. Chanel, Dior, Jean-Paul Gaultier apporteront dans chaque collection de la nouveauté dans le tailleur, qu’il soit tailleur-jupe, tailleur-short ou tailleur-pantalon. Tout en respectant des principes de base. Le tailleur devant être un vêtement composé de deux pièces, une veste pour le haut, une jupe ou un pantalon pour le bas. Ces deux pièces devant être de coupe tailleur, de même matière et de couleur identique. Les tailleurs les plus célèbres sont ceux de Chanel ainsi que le tailleur Bar créé par Dior, ils sont encrés dans la mémoire collective.

Dans les années 80 et 90, le tailleur s’inspire des nouveaux styles, des nouvelles matières, parfois en laine, tweed ou jersey, long ou court, souple ou rigide, il s’adapte aux nouvelles tendances. Mais il est et sera toujours l’une des pièces phares du vestiaire féminin comme le costume chez l’homme. Même si de nos jours il semble représenter un certain conformisme et classicisme, le tailleur reste une pièce maitresse de la Mode, symbole du glamour, de l’élégance, de la féminité. Toute femme ‘fashion’ devrait posséder un tailleur dans son dressing.

IMG_2022

IMG_2020

IMG_2049

tailleur

IMG_2059

IMG_2034

IMG_1976

IMG_1988

IMG_2002

IMG_2035

IMG_2017

IMG_2047

IMG_2039

 

Photographe – Fsadaa

Tailleur – Dayi

Chaussures – Martinelli

Pull – Zara

Lunettes – Paul and Joe