Au lieu d’avoir été conçu par modèles sur les pistes et les concepteurs debout devant des conseils d’administration parisiens, mode de rue aurait vu le jour dans les rues.